Passeport Pro

Le passeport professionnel est une interface imposée par l’Education Nationale. Cet outil référence toutes les situations de travail et les compétences que le candidat doit remplir pour les présenter le jour de l’examen, pour les oraux de Projet et de Relations Commerciales.

Cette interface est un outil qui s’appelle CERISE PRO. Il y a généralement un compte par classe. Chaque étudiant possède son identifiant dans lequel il rentre ses compétences E4 et E6.

Objectifs du passeport professionnel

Le passeport professionnel possède une double finalité, de formation et d’évaluation :
–    Pour l’étudiant et les professeurs, il permet de faire le point en cours de formation sur l’acquisition durable de compétences résultant d’expériences professionnelles vécues ou simulées. Étudiant et professeurs doivent pouvoir apprécier conjointement, à tout moment, le portefeuille des compétences professionnelles acquises ou à acquérir afin d’adapter le parcours de formation. A l’issue de la formation, l’étudiant pourra aussi s’appuyer sur ce passeport professionnel pour justifier de ses compétences lors de ses recherches d’emploi.
–    Pour l’évaluateur, le passeport professionnel sert de support à l’évaluation du niveau de maîtrise des compétences professionnelles du candidat lors des épreuves E4 et E6. Quelle que soit la modalité de l’évaluation (CCF ou ponctuelle), l’évaluateur peut ainsi apprécier le degré de couverture du référentiel.

Conditions de l’acquisition des compétences

La mise en œuvre des compétences doit être rattachée à une situation de travail, soit proposée par le professeur dans le cadre de la formation en milieu scolaire, soit rencontrée par l’étudiant dans le cadre de la formation en milieu professionnel.

Elle suppose la mobilisation de connaissances, de savoirs, d’expériences passées, de ressources à disposition (matérielles, logicielles, etc.), d’aides possibles, etc. Ces ressources diversifiées sont enrichies en permanence au cours de la formation (cours, ateliers, stages, simulations, etc.).

Une compétence est déclarée acquise lorsque l’explicitation et la conceptualisation de la situation sont suffisantes pour permettre au candidat de la généraliser à d’autres situations de travail de même nature. Cela nécessite que le candidat puisse montrer son niveau d’appropriation de la situation et justifier ses choix.

Présentation du passeport professionnel

Le passeport professionnel doit être conforme au modèle fourni par la circulaire nationale d’organisation. Il se présente sous la forme d’un tableau vierge à renseigner, fourni via une application informatique téléchargeable.
Ce tableau :
–    met en relation les classes de situations du référentiel et les compétences acquises ;
–    prend en compte les paramètres liés au contexte de la situation de travail ;
–    précise les productions résultant du travail personnel du candidat.

Exploitation du passeport professionnel lors de l’évaluation

Le passeport professionnel est mis à la disposition des membres des commissions d’interrogation des épreuves E4 et E6 dans les délais fixés par la circulaire nationale d’organisation. Le passeport professionnel est présenté sous forme numérique pour les candidats relevant du contrôle en cours de formation, sous forme numérique et/ou imprimée pour les candidats relevant de l’épreuve ponctuelle.
Lorsque le passeport professionnel est présenté sous forme numérique, chaque commission d’interrogation E4 ou E6 sélectionne les compétences relevant de son champ d’évaluation tel qu’il est délimité par le règlement des épreuves. Lorsque le passeport professionnel est uniquement présenté sous forme imprimée, il appartient au candidat de sélectionner, avant impression, les compétences relevant de chacune des deux épreuves afin d’imprimer un passeport professionnel des compétences pour E4 et un passeport professionnel des compétences pour E6.

A travers le passeport professionnel, le candidat doit pouvoir démontrer :

  • qu’il a mobilisé un ensemble de connaissances au service de la résolution de problèmes dans le cadre d’une relation commerciale ou d’un projet de communication ou à l’occasion de la production de supports de communication. Ces problèmes auront été analysés en amont et les effets des solutions mises en oeuvre, contrôlés en aval ;
  • qu’il a une compréhension exacte de la situation dans laquelle il est intervenu. En conséquence, l’évaluateur doit être en mesure d’apprécier le degré d’appropriation du contexte ayant généré la compétence ;
  • qu’il est capable d’apprécier le degré de richesse, d’efficacité et de pertinence de l’ensemble des situations professionnelles rencontrées par rapport au champ de compétences défini par le référentiel d’une part, et par rapport à son projet professionnel d’autre part. L’ensemble participe d’un regard réflexif porté sur le parcours professionnel.

L’évaluation de la compétence professionnelle ne se réduisant pas à l’observation d’un comportement reproduit, ni à l’observation d’un résultat atteint ou d’une production respectant des règles formelles de présentation, les candidats peuvent compléter les informations contenues dans le passeport professionnel à l’aide de différents supports.

Le passeport professionnel a évolué en 2016 avec Cerise Pro. Cette interface est un outil que votre établissement de formation doit mettre à votre disposition.

Présentation officielle de Cerise Pro

Le document ci-dessous est le document officiel qui a été envoyé aux établissements préparant le BTS Communication. Vous pouvez retrouver le lien du CRCM qui parle de la modification avec le PowerPoint téléchargeable ici.

La description d’une situation professionnelle s’effectue au moyen de rubriques regroupées dans quatre onglets dont l’utilisation est décrite dans le Guide de l’utilisateur. L’objet du présent guide est de préciser le contenu de ces différentes rubriques. Rappelons cependant que « décrire » une situation n’est pas un acte simple de « remplissage » d’un formulaire de saisie. Cela exige de connaître des notions, d’avoir des informations, de mobiliser des connaissances, de faire des recherches, de hiérarchiser et sélectionner, et de ..rédiger.

La description est donc aussi révélatrice de la professionnalité au sens où il s’agit, au cours de la formation, d’apprendre à quitter le registre descriptif pour passer à la conceptualisation. Toutes les rubriques ci-dessous participent de cette exigence.

S’il apparaît souhaitable de compléter la totalité des rubriques du passeport, il est à noter que seules les rubriques dont le libellé est écrit en rouge ou suivi d’un astérisque de couleur rouge doivent être impérativement renseignées, à défaut l’enregistrement de la situation sera impossible.

1.    L’onglet Description

·    Classe de situation

Tout d’abord, l’étudiant commence par sélectionner la catégorie  à laquelle appartient la situation qu’il souhaite décrire. Il dispose pour cela de la liste déroulante de la rubrique « Classe de situation ». Une classe de situations comprend des situations de même nature concourant à un même objectif général. Un trait horizontal marque la séparation entre les classes.

Cette liste correspond aux différentes situations

Les situations sont identifiées par un numéro à 3 chiffres et un intitulé. Elles  reprennent les situations décrites dans le référentiel p 14 à 19. Les numéros permettent de savoir à quelle fonction et à quelle épreuve se rattache chaque situation.

·    Case Projet

En cochant cette case, l’étudiant précise que la situation qu’il décrit a été rencontrée dans le cadre du projet. Cette option n’apparaît que pour les situations dont le numéro commence par 1 ou 3 puisque le projet s’inscrit dans le prolongement des enseignements de la fonction 1 et est évalué dans le cadre de l’épreuve E6.

·    Description de la situation

L’étudiant décrit ici le contexte et la nature de la situation rencontrée. Ce champ est limité à 255 caractères. Le tableau ci-dessous propose quelques exemples.

Situation : Exemple de description
S111 Prise en charge du dossier de l’annonceur    Stagiaire à l’agence CJCOM, j’assiste au brief de la société Grassin, distributeur de produits de décoration qui consulte l’agence pour un plan de communication exceptionnel à l’occasion de son 100ème anniversaire.
S211 Réalisation d’outils commerciaux    Chargé par la régie PRECOM de commercialiser l’espace publicitaire des pages « Nouvel an » du quotidien Ouest-France dans le secteur Ouest de la ville, je prépare les outils de prospection et d’aide à la vente nécessaires.
S322 Réalisation d’une étude ponctuelle    La Maison de quartier des Hauts de St Aubin (Angers), veut mesurer l’audience de son trimestriel d’information gratuit « Sur un Plateau », distribué depuis 3ans.

Pour acquérir pleinement la ou les compétences associées à certaines situations professionnelles, il pourra être nécessaire de décrire plusieurs contextes. Il en est ainsi par exemple de la situation « S131 Elaboration de messages » Dans ce cas, l’acquisition des compétences associées nécessite que l’étudiant travaille sur des messages écrits, sonores, audiovisuels, multimédia, qu’il est difficile de rencontrer dans un seul contexte. Le tableau ci-dessous présente un exemple de description de situation à contextes multiples

Situation : Exemple de description
S131 Elaboration de messages    1 L’association Active, nous demande de lui concevoir un logo et différents supports de communication.
2 A l’occasion de la Fête de la Science, l’association Terre des Sciences nous demande de concevoir un film de 10′ et de rédiger les messages pour la presse

·    Partenaires

Apparaîtront ici les éventuels partenaires impliqués dans la situation décrite. Il s’agira par exemple de l’organisation qui a accueilli l’étudiant en stage ou lui a proposé une « action de communication » ou a effectué une intervention (témoignage) dans l’établissement de formation…
La mention de partenaires est facultative. Il n’y en aura pas notamment lorsque la situation sera rencontrée à l’occasion d’une simulation en cours ou atelier.

·    Localisation

L’étudiant mentionne ici le (ou les) lieu(x) dans le(s)quel(s) la situation a été rencontrée :

  • Organisation : entreprise, collectivité territoriale, association…
  • Etablissement de formation
  • Mixte : situation vécue en partie en stage par exemple et en partie en établissement de formation.

L’option « Organisation » est proposée par défaut, il appartient à l’étudiant de modifier ce choix si nécessaire.

·    Dates

A l’aide des calendriers intégrés à l’application, l’étudiant indique les dates de début et de fin de chaque situation rencontrée. Ainsi ce ne sont pas par exemple les dates de début et de fin d’un stage qu’il faut mentionner mais les dates de début et de fin de chaque situation rencontrée au cours de ce stage.
L’intervalle de temps peut être très inégal d’une situation à l’autre et plusieurs situations peuvent être rencontrées en parallèle donc avec des dates qui coïncident ou se chevauchent.

·    Source

L’étudiant indique l’origine de la situation qu’il décrit :

  • Stage
  • Action ponctuelle : émane d’une demande d’un annonceur ou d’un partenaire adressée à l’établissement de formation ou à l’étudiant en dehors des stages.
  • Témoignage : émane d’une intervention d’un professionnel dans le cadre d’un cours, atelier, stage. On peut imaginer que cette intervention porte elle-même sur des situations…
  • Atelier
  • Cours
  • Mixte : la situation est issue d’au moins deux des sources listées ci-dessus.

·    Type

L’étudiant indique la nature de la situation qu’il décrit :

  • Vécue, en stage ou dans le cadre d’une action ponctuelle
  • Observée, en stage, cours, atelier ou à l’occasion d’un témoignage ou d’une visite d’entreprise
  • Simulée, principalement en cours ou en atelier
  • Mixte, la situation correspondant à au moins deux des cas listés ci-dessus.

2.    L’onglet Caractérisation

La saisie de la totalité des champs de cet onglet n’est pas, techniquement, obligatoire. L’enregistrement du contenu de l’onglet pourra se faire même si un ou plusieurs champs sont vides. L’étudiant garde la possibilité de les compléter ultérieurement. Par exemple il peut saisir et enregistrer une situation dont il n’a pas encore les résultats puis compléter les champs « Résultats » lorsqu’il disposera des informations nécessaires.

·    Tâche(s) demandée(s)

L’étudiant indique ici, avec précision, le travail qui lui a été demandé. La taille de ce champ est de 255 caractères.
Le tableau ci-dessous présente des exemples de tâches pour les trois situations proposées au paragraphe 1.

Situation : Mission(s)/tâche(s)
S111 Prise en charge du dossier de l’annonceur    Faire la synthèse du brief oral et de la documentation fournie par l’annonceur
S211 Réalisation d’outils commerciaux    Identifier les prospects, créer un argumentaire téléphonique et un argumentaire de vente.
S322 Réalisation d’une étude ponctuelle    Réaliser une étude d’audience auprès de la population du quartier des Hauts de St Aubin

·    Objectifs/enjeux

L’étudiant décrit ici, les objectifs et/ou enjeux de la mission  ou de la tâche confiée. La taille de ce champ est de 255 caractères.
Le tableau suivant présente des exemples d’objectifs/enjeux pour les trois situations proposées précédemment.

Situation : Objectifs/enjeux
S111 Prise en charge du dossier de l’annonceur    Avoir une compréhension exacte, précise et exhaustive des attentes de l’annonceur
S211 Réalisation d’outils commerciaux    Optimiser l’efficacité de la prospection
S322 Réalisation d’une étude ponctuelle    Mesurer l’audience du mensuel ; connaître le lectorat ; évaluer le niveau de satisfaction des lecteurs.

·    Acteurs

Les acteurs sont les personnes qui ont été impliquées dans la situation professionnelle (réelle, simulée ou observée). Par exemple le maître de stage, l’annonceur, un ou plusieurs prestataires (infographiste, imprimeur, webmestre…). Pour chacune de ces personnes on indiquera son nom et sa fonction.
On mentionnera aussi, bien évidemment, le stagiaire ou l’étudiant (ou le groupe d’étudiants) et éventuellement la fonction occupée.

·    Moyens mis en œuvre

L’étudiant indique ici les moyens techniques, outils, logiciels, méthodes… utilisés. Par exemple une prise de notes manuscrite, un planning, un logiciel de PAO ou de traitement d’enquête…

·    Résultats quantitatifs

Il s’agit d’apprécier le travail fourni à partir de résultats mesurables tels que le nombre de maquettes produites, de documents imprimés, de visiteurs à un salon, de prospects visités, de contrats de vente d’espaces signés…

·    Résultats qualitatifs

L’étudiant fournit ici des indications permettant d’apprécier la qualité de son travail. Par exemple le fait que ses propositions de textes, maquettes, solutions… ont été validées par le maître de stage et l’éventuel annonceur. La taille de ce champ est de 255 caractères.

3.    L’onglet Supports

·    Désignation

Ce champ permet de décrire le support. Par exemple un cahier des charges, une maquette d’affiche, un story-board …
La taille de ce champ est de 128 caractères mais l’étudiant peut décrire autant de supports qu’il le souhaite. Il veillera à citer les documents produits en totalité par lui ou auxquels il aura participé (collaboration, mise à jour…) mais aussi les documents utiles pour comprendre les particularités et la complexité de la situation. C’est ainsi que les supports ne doivent pas se limiter aux documents finaux mais peuvent comprendre des ébauches, des brouillons, des tests…etc. Même s’ils ne sont pas évalués en tant que tels, tous les documents cités sont susceptibles d’être présentés par l’étudiant à la commission d’interrogation.

·    Origine

L’étudiant indique ici si le document désigné était :

  • à sa disposition : par exemple une charte graphique, un brief, un cahier des charges, des conditions générales de vente, tarifs…
  • ou s’il a été créé : par exemple un cahier des charges, des messages, des maquettes, un argumentaire…
  • ou adapté par lui : par exemple une mise à jour de site internet ou d’un dépliant…

·    Nature

Quatre options sont proposées :

  • Numérique : le document réside sur un support numérique (clé USB, disque dur externe…).

Rappel : Aucun document, même numérique n’est inclus dans le passeport

  •  Imprimé : exemple une affiche, des conditions générales de ventes et, par extension, des notes manuscrites.
  • Vidéo : film quelle que soit la nature du support.
  • Audio : message sonore quelle que soit la nature du support.

4.    L’onglet Compétence

·    Compétence du référentiel

Dans ce cadre s’affiche la compétence associée dans le référentiel à la situation choisie dans l’onglet « Description ». L’association situation/compétence est automatiquement faite par l’application.
Cependant lorsqu’une situation est associée à deux compétences, l’étudiant doit choisir laquelle des deux compétences il entend revendiquer. Par exemple pour la situation S112, associée aux compétences C112 et C113, s’il choisit C112, il devra par la suite, s’il ne l’a pas déjà fait, saisir une autre situation lui permettant de choisir C113. Il ne pourra en aucun cas associer deux compétences à un même descriptif de situation.

·    Descriptif de la compétence

L’étudiant formule ici sa propre perception de la compétence qu’il pense avoir acquise. Il ne s’agit pas de recopier l’intitulé de la compétence dans le référentiel mais d’exprimer à quoi correspond cet intitulé dans son vécu professionnel, par rapport à ses représentations.

27 réflexions au sujet de « Passeport Pro »

  1. diard dit :

    En contrôle ponctuel pour E4 et E6, est-ce que toutes les compétences doivent être validées ?

    1. Bonjour, elles doivent être toute validés. Certains rectorats refusent les dossiers si les compétences ne sont pas toutes validées.

    2. Marion dit :

      Les e4 et e6 sont obligatoires ce sont juste les e5 qui sont facultatives mais c’est toujours du bonus si on les faits

  2. soupière dit :

    Bonjour,
    Ne valider une unité (dans mon cas E4) que par des situations de cours et d’ateliers est-il réellement pénalisant lors de la présentation au jury? Je fais bien de la relation commerciale durant mon stage, mais pas axée communication… donc inexploitable pour mon passeport!
    De plus, comment prouver que l’on a compris ces situations par les énonciations dans le passeport, et surtout, quels documents ramener à l’oral quand on est dans cette situation?
    Merci des réponses que vous pourriez m’apporter.

    1. Noel dit :

      Même si ton stage n’a pas de rapport avec la relation commerciale, tu dois quand même remplir ton passeport, tu dois reprendre des devoirs ou autres afin de remplir ces compétences même si elles sont toutes simulées tu ne seras pas pénalisé !!!

  3. Commfa dit :

    Bonjour à tous !

    Devons nous remplir sur le passeport électronique les compétences notifiées  » ÉVALUÉ en E5″ ?

    Merci,

    Bonne chance à tous !

  4. Lucile dit :

    Bonsoir, Deux questions en rapport au passeport:
    1- Je ne comprends pas le principe de la case « projet » et quand il faut (ou non) la cocher
    2- Je passe le bts com 2013 en candidat libre et je me demande si je dois (ou non) saisir les situations d’E5 du passeport.
    Voila, si quelqu’un pouvait m’apporter de petites précisions, se serait un plaisir :))
    Bonne fin de soirée

  5. Anonyme dit :

    Bonjour !

    Tout d’abord super site vraiment ! Il me sauve la vie ^^
    Ensuite, voilà mon soucis pour le passeport.
    J’ai effectué une charte graphique en atelier et j’aimerais savoir pour quel compétence je peux l’utiliser

    Merci de votre aide =)

    1. Bonjour, la réalisation d’une charte graphique peut rentrer dans la compétence « Élaboration de maquettes ». Sa diffusion auprès d’un prestataire (graphiste ou imprimeur) peut également rentrer dans la compétence « diffusion d’éléments techniques ».

  6. Anonyme dit :

    Sur quel site je dois me rendre pour rédiger mon passeport professionnel en candidat libre ?
    Introuvable c’est très pénible.
    Merci à vous

    1. Vous êtes en candidat libre et vous souhaitez remplir votre passeport ? Suivez ce lien : http://www4.ac-nancy-metz.fr/crm2/passassist/index.php

  7. Paulina dit :

    Bonjour,

    Pouvez-vous s’il vous plait me dire quelles situations doivent obligatoirement être en rapport avec le projet en fonctions 1 et 3,

    Merci beaucoup,

    Pauline

    1. Essentiellement toutes les compétences de la fonction 1.

  8. SamSam dit :

    Bonjour, Jai bien suivi votre lien pour les candidat libre, cependant, Je ne parviens pas a installer le passeport sur mon PC.
    Ou puis je trouver soit de l’aide pour l’installation? Autrement qqun aurait il une page vierge de passeport, que je pourrais par la suite modifié pour chaques competences?
    Enfin, Qui connait la date butoir de rente des dossier pour l’academie AIX MARSEILLE ?

    Merci Beaucoup, C’est le grand stress là

  9. Bonjour, ma prof de projet de communication m’a complètement interdit de remplir mon passeport en relation commerciale avec des ateliers.. est ce légal ? je l’avais rempli avec des ateliers d’une part et d’autre part , avec des compétences acquises lors de mes stages.

    1. Bonjour, ce n’est pas « interdit », mais vivement déconseillé depuis l’année dernière. Cependant votre professeur a raison. Les situations et compétences d’atelier sont considérés comme des entrainements. Les jurys voient d’un mauvais oeil un passeport professionnel rempli avec des situations vécu en atelier. Ce qu’ils recherchent, c’est avant tout votre expérience vécue.

  10. mélanie dit :

    Bonjour,
    le site est vraiment parfait. cependant une petite question je n’arrive pas à me décider dans quelles compétences je peux mettre la création d’un devis, un appel d’offre et la création d’un bon de commande ? merci beaucoup

    1. JulienPansier dit :

      Bonjour,

      Ces thèmes correspondent à des compétences de relations commerciales. Voici les références des compétences associés :
      – création d’un devis : C21.8 Proposer des solutions de communication
      – création d’un appel d’offre : C22.1 Formaliser le cahier des charges par type de prestataires
      – création d’un bon de commande : en vente C21.11 Ajuster et finaliser la proposition et en achat C22.3 Négocier l’achat de prestation.

      Cordialement,

      Julien Pansier

  11. Sandrine dit :

    Bonjour, juste pour vous informer que les exemples de passeport projet ne sont pas accessibles.

    Cordialement

    1. JulienPansier dit :

      Bonjour, j’ai vérifié tous les accès, ils fonctionnent. A quel endroit cela bloque-t-il ?

  12. Romane dit :

    Bonjour,

    Je souhaitai savoir si les diverses compétences d’une même situation de travail (par exemple C31.1 et C31.2 qui se remplissent par la situation 3.1.1) doivent porter sur une même action, comme si la 2ème compétence était la continuité de la 1ère?

    Merci d’avance,

    Romane

    1. JulienPansier dit :

      Bonjour,
      Dans un soucis de fluidité il est vivement recommandé que les compétences soient relatives à la même situation de travail.
      Cordialement,

  13. Alice dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour tous vos conseils!

    Une question persiste à seulement deux mois du BTS Com, les compétences en bleu italique, marquées de la mention « évaluées en E5 » sont-elles obligatoires ou bien facultatives ?

    Merci d’avance de votre réponse.

    Cordialement,
    Alice.

    1. JulienPansier dit :

      Bonjour,
      Les compétences en bleu italique sur le passeport sont évaluées en E5. Il ne faut donc pas les remplir sur le passeport.
      A bientôt,
      Julien Pansier

  14. Charlotte dit :

    A quelques semaines du rendu définitif du passeport une question reste encore incomprise!

    Est-ce qu’il vaut mieux que pour E6 les compétences doivent être acquises avec nos stages ou avec des actions autres pour avoir plusieurs annonceurs?

    On nous parle d’avoir au moins 3 à 4 annonceurs pour cette épreuve, est-ce vrai?

    Merci d’avance!

    1. JulienPansier dit :

      Bonjour,
      Il est plus sérieux d’avoir pour la partie 1 (projet) du passeport professionnel 1 seul annonceur. En effet cela donne plus de volume à votre projet puisque vous gérerez ce dernier du début à la fin des compétences de projet. De plus cela sera plus simple pour vous à présenter et plus simple pour le jury à comprendre ce que vous avez mis en oeuvre. Je déconseille fortement et vivement de multiplier les annonceurs pour la partie projet de l’oral E6.
      Cordialement,
      Julien Pansier

Laisser un commentaire