Marcel Bleustein-Blanchet

Marcel Bleustein-Blanchet

Publicitaire, entrepreneur, fondateur de Publicis et écrivain, Marcel Bleustein-Blanchet était l’homme d’un siècle, grâce à ses publicités qui ont marqué l’imaginaire collectif, et l’observateur avisé de la société dans la mesure où il réussissait à capter les aspirations, et les inspirations, parvenant à rompre les habitudes et les idées reçues pour se démarquer. (suite…)

Que faire après un BTS Communication ?

Que faire après un BTS Communication ?

Que faire après un BTS Communication ?Chaque étudiant en BTS Communication se pose au cours de sa formation cette question cruciale : Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire après mon BTS ? La réponse n’est pas simple. Elle est loin d’être aisée car il n’y a pas qu’une seule réponse. En effet différents choix s’offrent au titulaire d’un BTS Communication.

Les compétences acquises

Tout d’abord faisons le point sur l’ensemble des compétences acquises durant ces deux ans de formations. Trois pôles de compétence prédominent :

  • L’élaboration, la création et la gestion de projet de communication.
  • L’achat et la vente de supports ou de prestations de communication (aspect Commercial).
  • La recherche d’informations, réalisation d’études, mise en place de veille informationnelle ou concurrentielle.

De nombreuses compétences sont rattachées à ces 3 grands domaines. Pour les lister servez-vous de votre passeport professionnel. Car toutes les compétences que vous avez validées sont des éléments qui font normalement partie intégrante de vos capacités professionnelles.

Les compétences manquantes

Le métier de chargé de communication a considérablement évolué ces dernières années. Les fonctions se sont élargies au domaine de création, notamment en graphisme, web et vidéo. Le Responsable Communication au sein d’une entreprise se doit d’être un véritable « couteau suisse ». Ces compétences se tourneront sur la gestion de la communication globale, l’organisation d’évènementiel, les relation-presse, la création de support de communication, l’administration du site internet…

Les étudiants fraîchement diplômés en BTS Communication ne maîtrisent pas l’aspect technique de cette profession. Ils leur manquent donc des compétences en graphisme, en développement de site internet, de management (administration) de site web, de montage vidéo…

Pour combler ce manque, le lauréat du BTS Com peut se former en autodidacte sur les logiciels correspondants à ces tâches : illustrator, photoshop, in desgin, quark X press, dreamweaver, after effect… Malgré les nombreux ouvrages et tutoriaux disponibles pour ce type de logiciels, la difficulté d’apprendre seul est importante.

Les suites d’études possibles

Deux choix de poursuite d’études après un BTS Communication sont envisageables :
•    Cycle supérieur en communication et spécialisation dans un domaine particulier de communication (licence info com, écoles privées de communication et de publicité, DEESCOM…)
•    Autre cycle d’études visant à élargir les connaissances sur d’autres domaines : marketing, management, gestion (licence pro marketing, bachelor marketing…)

Au vue des débouchés professionnels dans le secteur de la communication, mieux vaut se diversifier au lieu de se spécialiser. Il est plus intéressant et plus prudent pour un jeune diplômé d’agrandir ses domaines de compétences en graphisme, marketing, gestion, management… Son insertion professionnelle en sera facilitée.

Une formation a été mise en place dans le Sud de la France par un groupe d’enseignement supérieur. La formation qualifiante BACHELOR COMMUNICATION OPERATIONNELLE ET MARKETING s’effectue pour son lancement sur les villes de Montpellier, Nîmes et Avignon. Elle devrait s’étendre plus tard sur Marseille, Valence, Saint Etienne, Perpignan et Alès.

Au programme de cette formation d’un an : communication évènementielle, relation presse, création graphique (PAO Illustrator, photoshop, indesign), création et administration de site internet (dreamweaver). Ce cycle d’études est assez complet. Pour en savoir plus sur cette formation /// cliquez ici

L’intégration directe sur le marché du travail

Rien n’empêche un titulaire d’un BTS Communication d’entrer directement sur le marché du travail. Il pourra prétendre à un poste d’assistant communication dans une association, PME… S’il souhaite travailler en agence de communication, le jeune diplômé pourra présenter sa candidature pour un poste d’assistant au chef de publicité.

Contrairement aux idées reçues être diplômé de licence ou de master n’assure pas un emploi à la sortie. Dans les agences de communication, les profils originaux, ambitieux et créatifs prévalent face aux profils sur-diplômés sans aucunes convictions professionnelles. C’est pourquoi, un BTS Com pourra intégrer une agence en passant par la petite porte et grimper les échelons hiérarchiques en faisant ses preuves durant la gestion de son travail.

Une PME est susceptible d’embaucher un jeune employé en niveau BAC+2. Ce dernier possèdera un poste polyvalent mêlant le plus souvent marketing et communication. Ce dernier devra gérer les relations avec les prestataires techniques tels que les imprimeurs, fabricant de signalétiques, webmaster…

L’intégration d’un service communication dans une grosse structure sera plus compliquée avec un simple bagage BAC+2.

En conclusion

Finalement l’embarras du choix attend notre titulaire du BTS Communication.
Choix N°1 : entrer dans la vie active.
Choix N°2 : intégrer un cycle BAC+3 d’études spécialisées dans un domaine précis de la communication.
Choix N°3 : opter pour un cycle BAC+3 d’études plus généralistes.